22 décembre – La Marin

Nous découvrons la Martinique par notre arrivée dans la baie du Marin. Après 21 jours de Transat, Atlantide mouille devant Sainte-Anne pour une pose de 8 jours au Club Med des Boucaniers. Repos bien mérité après ce long périple. Nous y retrouvons dès le soir même la famille venue de France pour fêter Noël avec nous.

24 décembre – Grande Anse d’Arlet

Pour une sortie à la journée en famille, nous prenons la direction de la Grande Anse d’Arlet à 15 milles de Sainte Anne. C’est l’occasion de voir de prêt le rocher du Diamant, planter sur la mer. Ce rocher de 176m d’altitude a été un bastion pour les anglais début XIXème avant d’en être délogé par les Français. Aujourd’hui c’est un site protégé qui abrite des colonies d’oiseaux, reptiles, chauves-souris.

Nous mouillons devant le village de Grande Anse d’Arlet. Autouré de colines verdoyantes, ce village typique offre un mouillage tranquille. Cependant le courant est important de fait de la proximité du canal de Sainte Lucie. Nous avons eu la chance de  croiser des tortues de mer d’environ 70cm d’envergure qui se régalent des herbes de l’anse. En milieu d’après-midi nous levons l’ancre pour un retour au près à Sainte Anne.

26 décembre – Martinique visite du Nord-Ouest

La visite du Nord Ouest de l’île de fait en voiture. Premier stop à la basilique du Sacré Cœur de Balata, fidèle réplique mais en bien plus petite de basilique parisienne du même nom.

Nous visitons ensuite le jardin de Balata. Un jardin incontournable d’une exceptionnelle richesse qui est le travail d’un homme Jean-Philippe Thoze, un « béké ». En 20 ans il fit de la propriété familiale un jardin de 3000 espèces tropicales du monde entier.

Nous empruntons la route de la Trace qui sillonne les massifs montagneux du centre de l’île.

Après Morne rouge nous poursuivons jusqu’au Morne de l’Aileron. Ensuite les sentiers conduisent les bons marcheurs à la montagne Pelée (1397m d’altitude). La dernière éruption de 1902 fit 30.000 morts et la destruction de Saint Pierre (ancienne capitale de l’île en bord de mer) par une nuée ardente ne laissa de 3 rescapés.

L’après-midi, visite de la distillerie Depaz et bien sûr dégustation de rhum. La majestueuse habitation détruite par l’éruption de 1902 fut reconstruite en 1925. On y produit du Rhum agricole blanc, du rhum doré et des rhums vieux.

La route de retour vers Sainte Anne se fait par Saint Pierre. Sa plage de sable noir témoigne de l’éruption et sa destruction.

28 décembre – La Martinique visite Sud

Départ pour le village Les Trois Ilets. Ce village ouvre la baie de Fort de France. Il est connu pour y avoir vu naître en 1763 Marie-Joséphine Rose de la Pagerie dite Joséphine de Beauharnais, future impératrice. L’église Notre Dame de la Bonne Délivrance témoigne de la présence de la famille en ce lieu.

Sur le place de l’église un petit marché quotidien propose de fruits et légumes locaux ainsi que du poisson.

De la côte Ouest nous partons vers l’habitation Clément par la route de Saint Esprit. La visite débute par les jardins, un musée à ciel ouvert de 16 ha qui propose une exceptionnelle collection de sculptures modernes.

Poursuite de la visite par la distillerie est les chais.

Et se termine par l’habitation de style créole (1820) avant la traditionnelle dégustation.

Les derniers jours de l’année ont été l’occasion de passer du temps avec la famille venue nous rejoindre pour Noël. Leur départ a été très difficile car nous ne nous reverrons pas avant l’été 2019. Nous avons partagé le réveillon de la Saint Sylveste avec nos amis lyonnais Jeanne, Gérault et leurs quatre enfants sur leur catamaran Comalvi au mouillage de Sainte Anne. Merci le Club Med pour le feu d’artifice. Le 2 janvier le technicien vient remplacer les flexibles haute pression de notre dessalinisateur. Nous prévoyons ensuite une descente sur Sainte Lucie puis les Grenadines accompagné de Comalvi. Les enfants sont heureux de partager des journées de jeux.

APRÈS NOTRE SÉJOUR SUR LES GRENADINES, NOUS RETOURNONS SUR LA MARTINIQUE VIA SAINTE LUCIE.

20 janvier 2018 – Sainte Lucie -> Martinique

Départ de Rodney Bay pour la Martinique, vers 7h du matin. Nous croisons le Club Med 2 arrivé dans la baie pendant la nuit.

Un peu plus gros qu’ Atlantide !!!

Après 28 milles de navigation calme nous entrons dans la baie de Fort de France pour aller mouiller dans l’anse Mitan. A notre arrivée, nous croisons une régate de Yoles (embarcation type de Martinique).

21 janvier 2018 – Martinique – Fort de France

Depuis l’anse Mitan, nous prenons la navette-ferry qui nous pose en 15 minutes dans la centre de Fort de France. La promenade matinale débute par la place de Savane. On y trouve une statut de Joséphine fille du pays devenue souffre-douleur pour avoir incité son époux Napoléon 1er à rétablir d’esclavage. La Martinique doit beaucoup à Victor Schœlcher pour son action en faveur de l’abolition de l’esclavage. La bibliothèque de la ville pour son nom.