20-24 février 2019 – Sint Maarten / Saint Martin

Deux noms pour une petite île qui est partagée depuis trois siècles entre les Hollandais au Sud et les Français au Nord. A seulement une douzaine de milles de Saint Barthelemy, nous arrivons à Philipsburg. Port d’entrée pour les formalités de « clearance » Great Bay (Groot Baai) accueille d’énormes paquebots de touristes américains qui envahissent la ville et ses magasins détaxés. Le soir venu quand ces immeubles flottant ravalent leur marée humaine pour une autre destination, l’île semble presque déserte. Les formalités de douanes et d’immigration se font au port de commerce au milieu des containers. Nous profitons de cet arrêt pour un avitaillement, de l’essence et de l’eau mais repartons rapidement pour une baie plus calme.

Nous passons une nuit à Simson Bay. Le mouillage est moins rouleur. Un chenal permet d’accéder au lagon intérieur dans lequel on trouve trois marinas du coté hollandais et de nombreux prestataires. Les stigmates du dernier cyclone sont encore présents : bateaux éventrés, toits arrachés, végétation hachée.

Le lendemain nous passons côté français à Marigot en contournant l’île par l’ouest. Pour une même île, mais partagée entre deux pays il faut refaire les « clearances ». A Marigot le temps d’attente est éternel, un seul ordinateur est disponible. Le pire est d’avoir à refaire la « clearance » de sortie le lendemain …

Nous profitons d’un supermarché U pour refaire un avitaillement conséquent. Le dernier jour Loulou veut aller voir le carnaval des enfants de Saint Martin.

Nous quittons Saint Martin lundi 25 février vers 4h du matin pour les Îles Vierges Britanniques (BVI), Virgin Gorda.