RÉPARATION DE L’ANNEXE

Depuis notre départ, il y a bientôt 7 mois, j’ai dû recoller 4 fois les rustines sur l’hypalon de l’annexe. Nous nous promenions avec la pompe à chaque descente à terre de peur de rentrer « à plat« . C’est Didier à Saint-François en Guadeloupe qui m’a conseillé de coller les rustines au Sikaflex Marine Noir. Génial ça marche …


DESSALINISATEUR

Notre dessalinisateur est tombé en panne sans prévenir en cours d’une navigation en Guadeloupe entre les Saintes et Saint-François. Ne vous attendez pas à trouver facilement un réparateur. Et si vous l’avez il ne sera pas disponible avant 15 jours. Regrettable dans un programme de navigation déjà bien complet. Fort heureusement Thierry un bateau voisin très attentionné et plusieurs appels avec le fabricant en France on permis de faire un diagnostic : la tête de pompe. Sacré bête !!! Après un démontage complet, un nettoyage minutieux de chaque pièce puis un remontage sans erreur, la panne a été solutionnée. Ouf …


LE COIN DES MATHEUX

  • Distance de l’horizon apparent par temps clair :

D(mille) = 2,1 √h (mètre)

Pour un observateur à 3 mètres au dessus du niveau de l’eau, l’horizon apparent est à 3,6 mille. Pour un bateau naviguant à 5 nœuds il sera atteint en 43 minutes.

  • Mille nautique :

Le mille nautique correspond à une minute d’angle à l’équateur en latitude de la longueur de l’arc que forme la surface de la Terre.

Je m’explique : la circonférence de la terre est de 40 005 km. Divisé par 360° puis divisé par 60 minutes, Une minute = 1 852 m


SUPERSTITIEUX LES MARINS ?

A éviter :
– Monter à bord d’un bateau du pied gauche.
– Ne prenez pas la mer un vendredi, le jour ou Christ à été crucifié.
– Ne prenez pas la mer le deuxième lundi d’août, le jour ou Sodome et Gomorrhe ont été
détruites.
– Ne coupez pas vos cheveux et vos ongles à bord.
– Ne prenez pas la mer le premier lundi d’avril c’est le jour ou Caïn à tué Abel.
– Ne jamais siffler à bord, sauf pour le cuistot et le plus jeune de l’équipage.
– Ne prenez pas la mer un 31 décembre, le jour ou Juda s’est pendu.
– Ne tuer jamais un albatros, une mouette ou n’importe quel oiseau de mer car ils transportent
les esprits des marins décédés.
– Ne jamais prononcer le mot « lapin » à bord, ça porte malheur mais « la bête aux grandes oreilles »
– N’allumez jamais une cigarette à l’aide d’une bougie ça provoquerait la mort d’un marin quelque part dans le monde.
– Trinquent à bord sans choquer les verres mais poing contre poing ; pour ne pas faire de bruit. Le bruit du verre attirasse le vent.
 
Il ne faut jamais apporter à bord :
– Un parapluie car cela attirera la pluie.
– Un sac noir, c’est la couleur du sac funéraire.
– Des fleurs coupées, elle servent à confectionner les couronnes funéraires.
– Un prêtre car il s’habille en noir et est funéraire.
 
Cela protège :
– Avoir un enfant prénommée Marie. On y est presque avec Marilou.
– Avoir à bord des grigris et amulettes. Éventuellement les suspendre dans un sac de toile à l’étrave.
– Placer une pièce sous le mat pour l’empêcher de tomber.
 
Quant à avoir une femme à bord. Je vous laisse de soin de faire des recherches. Pour ma part le choix est fait.
 
Allez bon vent…

LES CONTACTS UTILES POUR DES RÉPARATIONS

A la Martinique :

  • Au Marin, Didier pour la mécanique +596.6.96.81.57.22
  • A Sainte Anne, Christophe pour l’électricité +596.6.96.16.53.43

Aux Grenadines à Union Clifton :

  • Lorenzo, compétences multiples

A Saint-François Guadeloupe :

  • Didier pour une vidange moteur 06.90.80.27.03